Catégories

Quelle fréquence pour faire de l’épilation laser ?

Quelle fréquence pour faire de l’épilation laser ?

Le laser est un appareil qui produit une lumière particulière constituée d’une longueur d’onde. Une fois émise, la lumière se convertit en chaleur dont le rôle est de détruire le bulbe pilaire. Par ailleurs, faire de l’épilation laser exige une certaine fréquence. Pour en savoir plus, lisez ceci.

12 semaines au maximum pour faire de l’épilation laser

Le respect de l’espacement entre deux séances d’épilation laser est primordial en ce sens qu’il détermine l’efficacité de l’opération. C’est pour cette raison que les spécialistes recommandent d’observer un écart minimum de 4 semaines et au plus 12 semaines.

A lire aussi : Tatouage point virgule : symbolisme et solidarité expliqués

Si vous dépassez le délai de rigueur, il sera difficile d’optimiser chaque séance. En effet, les poils ont l’habitude de prendre 5 semaines pour repousser. À partir de ces premières semaines, ils sont encore dans leur état de croissance. Il s’agit de la phase anagène qui est parfaite pour avoir un effet durable.

Cependant, après 12 semaines la pilosité entre déjà dans sa phase de maturité. S’il faut donc attendre ce moment, c’est à croire que le travail est à refaire. Ce qui aura un effet moins significatif sur la durée.

A lire également : Tendances coiffure 2023 pour femme : coupes incontournables

Comment faire de l’épilation laser pour optimiser ses séances ?

faire de l’épilation laserPour optimiser les résultats, c’est important de respecter quelques prescriptions. Ainsi, après les deux premières séances, vous pouvez encore faire l’épilation laser au bout de 4 semaines. Avec un peu d’effort, vous constatez que les poils calcinés tombent en 3 semaines et la pousse ne reprend qu’après la cinquième. C’est la preuve que la pilosité commence à réagir au processus engagé.

Ensuite après la deuxième et la troisième visite, vous pouvez observer un écart de 8 semaines au plus. Ici, vous constatez que la peau est plus douce et plus lisse qu’après les premières séances. Les jeunes pousses réapparaissent toujours après 35 jours. C’est le signe que votre corps s’adapte bien.

Enfin de compte, entre les interventions suivantes, espacez les opérations avec deux mois et demi environ. Cette fois-ci, la repousse est plus lente et plus rare. À ce stade, vous pouvez arrêter momentanément le processus pour le réengager après quelques mois.

Que faut-il faire d’autre ?

Puisque votre objectif est d’avoir un résultat de qualité, il est nécessaire de prendre en compte certains paramètres. En effet, vous pouvez raser légèrement la zone à traiter entre 24 et 48 heures avant vos séances. Évitez surtout d’utiliser la cire pour ne pas supprimer le bulbe. De même, ne prenez surtout pas de calmants avant les interventions.

En outre, vous aurez le temps de remarquer qu’après les opérations, le spécialiste applique une crème hydratante. Ce produit est à mettre chaque jour afin de garder l’hydratation du corps jusqu’à la séance suivante. Pour cela, évitez donc une exposition au soleil durant toute la période d’espacement.

Les avantages de la fréquence optimale pour l’épilation laser

L’épilation laser est une technique très prisée qui présente de nombreux avantages. En optant pour la fréquence optimale, vous bénéficierez d’une peau plus douce et plus nette sur le long terme. Cela réduit considérablement les risques de poils incarnés ainsi que ceux des irritations cutanées. Vous gagnerez aussi du temps au quotidien puisque vous n’aurez plus besoin de passer des heures à vous raser ou à utiliser la cire.

La fréquence optimale permet aussi d’obtenir des résultats durables sur le long terme. Contrairement aux méthodes traditionnelles comme l’épilation à la cire, l’utilisation du rasoir ou même de crèmes dépilatoires, une séance d’épilation laser peut éliminer jusqu’à 90% des poils dans une zone donnée. En effectuant les séances régulièrement selon un intervalle défini par votre spécialiste en dermatologie, il sera possible d’obtenir un résultat permanent après quelques mois seulement.

L’un des autres avantages majeurs de cette méthode est qu’elle s’adapte facilement aux différents types de peau et couleurs de cheveux grâce aux avancées technologiques actuelles dans le domaine médical. Que vous ayez une peau sensible ou foncée, il existe toujours une machine adaptée pour répondre à vos besoins spécifiques.

Opter pour la fréquence optimale permet non seulement d’avoir une belle peau sans défauts mais aussi un gain considérable en termes économiques et de temps. Il est donc recommandé de prendre rendez-vous chez un spécialiste et d’établir avec lui un programme personnalisé pour obtenir les meilleurs résultats.

Les risques d’une fréquence trop élevée pour l’épilation laser

Bien que l’épilation laser soit une méthode efficace et sûre pour éliminer les poils indésirables, il faut respecter la fréquence optimale recommandée par votre spécialiste en dermatologie. Effectivement, faire des séances trop rapprochées ou trop fréquentes peut présenter certains risques.

L’un des principaux risques d’une fréquence trop élevée est celui des effets secondaires. Bien que peu courants, ces effets peuvent être gênants voire même dangereux si la peau n’a pas le temps de récupérer entre deux séances. Les effets secondaires possibles comprennent notamment des rougeurs, des démangeaisons, une sensation de brûlure et plus rarement des cloques ou un changement permanent de couleur de la peau.

Un autre risque lié à une fréquence d’épilation laser trop élevée est celui du coût financier. Effectivement, ce type d’épilation reste relativement coûteux comparativement aux autres méthodes traditionnelles comme l’utilisation du rasoir ou encore la cire. Si vous optez pour une fréquence trop élevée, cela peut augmenter considérablement vos dépenses sur le long terme.

Se soumettre à une forte fréquence régulièrement peut aussi engendrer un certain stress psychologique chez certain(e)s patient(e)s qui ont tendance à s’obstiner sur l’objectif final plutôt que sur les résultats intermédiaires obtenus grâce au programme personnalisable.

Avant toute décision relative aux rendez-vous, veillez à comprendre les risques encourus pour prendre une décision éclairée en concertation avec votre spécialiste.

Articles similaires

Lire aussi x