Catégories

Quelle fréquence pour faire de l’épilation laser ?

Quelle fréquence pour faire de l’épilation laser ?

Le laser est un appareil qui produit une lumière particulière constituée d’une longueur d’onde. Une fois émise, la lumière se convertit en chaleur dont le rôle est de détruire le bulbe pilaire. Par ailleurs, faire de l’épilation laser exige une certaine fréquence. Pour en savoir plus, lisez ceci.

12 semaines au maximum pour faire de l’épilation laser

Le respect de l’espacement entre deux séances d’épilation laser est primordial en ce sens qu’il détermine l’efficacité de l’opération. C’est pour cette raison que les spécialistes recommandent d’observer un écart minimum de 4 semaines et au plus 12 semaines.

A découvrir également : Est-il bon de se laver le visage au savon ?

Si vous dépassez le délai de rigueur, il sera difficile d’optimiser chaque séance. En effet, les poils ont l’habitude de prendre 5 semaines pour repousser. À partir de ces premières semaines, ils sont encore dans leur état de croissance. Il s’agit de la phase anagène qui est parfaite pour avoir un effet durable.

Cependant, après 12 semaines la pilosité entre déjà dans sa phase de maturité. S’il faut donc attendre ce moment, c’est à croire que le travail est à refaire. Ce qui aura un effet moins significatif sur la durée.

A découvrir également : Comment être belle naturellement ?

Comment faire de l’épilation laser pour optimiser ses séances ?

faire de l’épilation laserPour optimiser les résultats, c’est important de respecter quelques prescriptions. Ainsi, après les deux premières séances, vous pouvez encore faire l’épilation laser au bout de 4 semaines. Avec un peu d’effort, vous constatez que les poils calcinés tombent en 3 semaines et la pousse ne reprend qu’après la cinquième. C’est la preuve que la pilosité commence à réagir au processus engagé.

Ensuite après la deuxième et la troisième visite, vous pouvez observer un écart de 8 semaines au plus. Ici, vous constatez que la peau est plus douce et plus lisse qu’après les premières séances. Les jeunes pousses réapparaissent toujours après 35 jours. C’est le signe que votre corps s’adapte bien.

Enfin de compte, entre les interventions suivantes, espacez les opérations avec deux mois et demi environ. Cette fois-ci, la repousse est plus lente et plus rare. À ce stade, vous pouvez arrêter momentanément le processus pour le réengager après quelques mois.

Que faut-il faire d’autre ?

Puisque votre objectif est d’avoir un résultat de qualité, il est nécessaire de prendre en compte certains paramètres. En effet, vous pouvez raser légèrement la zone à traiter entre 24 et 48 heures avant vos séances. Évitez surtout d’utiliser la cire pour ne pas supprimer le bulbe. De même, ne prenez surtout pas de calmants avant les interventions.

En outre, vous aurez le temps de remarquer qu’après les opérations, le spécialiste applique une crème hydratante. Ce produit est à mettre chaque jour afin de garder l’hydratation du corps jusqu’à la séance suivante. Pour cela, évitez donc une exposition au soleil durant toute la période d’espacement.

Articles similaires

Lire aussi x